BALADODIFFUSION: The Lost Fingers à la conquête de leur monde

BALADODIFFUSION: The Lost Fingers à la conquête de leur monde

LiQ_Mag_Dec_2105_promoCeci est un enregistrement en baladodiffusion d’un article paru dans l’édition de décembre 2015 de Life in Québec Magazine.  Life in Québec Magazine est un magazine d’actualité publié 4 fois par année.

Abonnez-vous pour assurer votre copie!

Le jazz manouche trace ses origines en France en 1930. La power pop est née dans les discothèques brillantes des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Quand deux guitaristes classiques et un technicien informatique devenu bassiste de Québec – Byron Mikaloff, Christian Roberge et Alex Morissette – ont fusionné les genres, The Lost Fingers en est devenu le résultat explosif.

« Lost Fingers s’est formé presque par accident; c’était très chanceux, mais une fois que tout s’est placé beaucoup de points ont connecté, » dit Mikaloff, qui avait auparavant un succès avec le groupe One Ton. « Des grandes choses s’en viennent, plus grandes que j’ai jamais espéré. »

La dernière fois que Life in Québec a parlé à Mikaloff, le groupe venait de lancer Wonders of the World, un album-concept qui donnait un air de jazz manouche aux succès uniques les mieux connus du pop. Roberge était passé à d’autres projets et avait été remplacé par François Rioux à la guitare, et la chanteuse québécoise Valérie Amyot ajouta une nouvelle couche à leur son qui avait été auparavant surtout instrumental.

Categories: Podcast

About Author

Ruby Pratka

Ruby Pratka grew up in Baltimore, Maryland, studied in Ottawa and took the roundabout way to Quebec City via Russia, Slovenia, France, Switzerland, Belgium and East Africa. In addition to writing for LifeinQuebec.com and Life in Québec Magazine, she also contributes to other media outlets in English and French. She enjoys keeping a close eye on international affairs, listening to good music and singing in large groups.

Write a Comment

Only registered users can comment.